POINTS DE VUE


Série de photographies,
2020—2022
Ce travail interroge les différentes façons de regarder et représenter le monde, tout en s’appuyant sur des espaces clés, tels que les points de vues panoramiques, ou sur des dispositifs, technologies et médiums qui permettent de voir le monde, qui cadrent, formatent et objectivent notre perception de celui-ci.
Avec internet, et ses divers moteurs de recherche, nous sommes face à une infinité, et surtout une continuité d’images de paysages. Ces images numériques qui ont besoin de l’écran pour exister interrogent la limite même de ces paysages face aux écrans qui les diffusent. Leurs surfaces plates, sans relief, sans perspective ou ligne de fuite, dans lequel le regard risquerait de se perdre, bouleversent notre conception du monde et des images. La succession et accumulation de paysages nous donne à découvrir des lieux, mais nous montre surtout que nous n’y sommes pas. S’instaure alors une distance entre les images et l’internaute, qui nous ramène à notre condition de spectateur·rice.